série new-york

Vincent Jendly

La série New York 2009-2012 (photographies)

Pour aborder la ville la plus photographiée du monde, Vincent Jendly écarte d’emblée la possibilité de faire des images depuis des endroits auquel le public peut accéder. Des milliers d’emails et de rencontres lui ont permis de grimper sur les toits ou les terrasses techniques les plus fermés au monde.

Ce travail évoque la dure réalité de New York : sur le chemin qui peut conduire au succès, on est seul et confronté à une réalité faite de concurrence et de désillusions. L’investissement que ce monde impose pour réussir le rend totalement inhumain, et l’homme est de toute évidence dépassé par des réalités environnementales qui ne sont plus à son échelle, desservant directement ses aspirations profondes. La ville de promesses devient une forêt d’acier et de verre quasi ennemie de l’homme, dans laquelle celui-ci est relégué au rang de pure anecdote.

Informations et prix sur demande