roestigraben

Arthur Miffon

Röstigraben (photographies)

Le Röstigraben (littéralement «fossé de röstis» ou «barrière de röstis» en français) est une expression d’origine suisse-alémanique désignant la séparation géographique entre la partie germanophone et la partie francophone de la Suisse.

La frontière linguistique, qui existe depuis bien plus longtemps que la Confédération, coupe la Suisse selon un axe Nord-Sud. Cette délimitation "virtuelle" porte en elle de nombreuses significations: elle n’est pas seulement la séparation territoriale (fluctuante) entre une population parlant deux langues, elle est également le symbole d’un clivage politique et des différences de mentalité entre deux groupes habitant le même pays.

Ce projet photographique met en avant les particularités du paysage en ces différents lieux de «contacts» mais aussi de distinction entre les deux identités suisses. C’est une zone de passage, au sein de laquelle les éléments naturels ne suivent parfois pas la transition entre les deux cultures.

Tirages en édition limitée, jet d'encre sur papier satiné, support aluminium 120 x 95 cm

Prix: sur demande